Tu ne joues pas ? Alors tu es mort !

Récemment lors d’une rencontre inter-entreprises j’ai pu entendre cette phrase :

« Si tu ne joues pas, c’est que tu es mort »

À première vue ça fout les jetons, mais en fait pas du tout, bien au contraire, que dis-je BIEN AU CONTRAIRE. Que de temps passé à expliquer à des chefs d’entreprises, managers, décideurs… l’importance, l’utilité, le bénéfice du jeu, et je parle là du « jeu sérieux » en entreprise (le fameux « serious game » ma bonne Dame, mon bon Monsieur).

Les jeux sont partout

Elle est profonde cette phrase, parce que même si nous ne jouons pas à des jeux vidéos ou des jeux de sociétés, et bien nous pouvons nous adonner à d’autres jeux :

  • jeux de séduction (non non, je vous vois venir…)
  • jeux de pouvoir,
  • jeux de rôles (parfois on joue le naïf, le méchant, la victime, le chef…)
  • jeux psychologiques.

Mais bien sur que nous jouons, nous jouons tout le temps !!

Un type très intelligent a dit un jour : 

« On peut en savoir plus sur quelqu’un en une heure de jeu qu’en une année de conversation » Platon

un autre :

« Joue et tu deviendras sérieux » (sérieux ?!) Aristote

et un dernier pour la route :

« Le jeu est la forme la plus élevée de la recherche » Einstein.

Bref uniquement des êtres humains hyper intelligents qui depuis toujours parlent du jeu comme moyen d’expression et de réalisation.

L’Homme a besoin de jouer

L’être humain est fait pour jouer, dès qu’il le peut, depuis sa plus tendre enfance et jusqu’à la fin de sa vie, c’est un postulat de base : pour se développer encore et toujours l’homme a besoin de jouer. Le jeu est naturel et à la base de tout apprentissage, il suffit de noter le nombre de « jeux d’éveil » inventés et créés à destination des bébés et des enfants. Manifestement le jeu a souvent, à tort, mauvaise réputation dès qu’on l’introduit dans le monde du travail, parce que travailler c’est sérieux… aussi sérieux que de vivre, manger, dormir, rire…

Le jeu stimule, il fait appel à notre imagination, à notre cerveau droit, et le cerveau droit est tout aussi essentiel que le gauche. Non non non ce n’est pas uniquement avec notre cerveau gauche que l’on résout des problèmes, le cerveau droit AUSSI sait le faire et il le fait de manière différente, à condition qu’on le laisse faire…

Jouer c’est travailler

Le jeu favorise le «mieux se connaître», cela tombe bien car les équipes les plus performantes sont souvent celles qui se connaissent le mieux, s’apprécient et gère leurs tâches ou leurs projets collaborativement et cerise sur le gâteau : la part belle est laissée à l’émotion. Rappelons les quatre émotions de base : la joie, la colère, la peur et la tristesse.

Le jeu favorise la joie, émotion essentielle chez l’être humain puisque le protocole de la joie est… le partage. La joie se partage, le jeu est partage. Et jouer c’est travailler, cela ne veut pas dire « arrêter de travailler et jouer à la place de travailler »… J’ai eu une formatrice il y a quelques années qui disait qu’il ne fallait ni travailler, ni s’amuser mais se « tramuser ».

Chez Ayeba cela fait des années que nous proposons le jeu envers et contre tous, alors bien heureusement nous ne sommes pas les seuls, on a plein de copains qui eux aussi sont comme nous persuadés que le jeu peut résoudre bien des problèmes. Régulièrement nous l’utilisons dans nos missions, formations et ateliers : ne dit on pas qu’un adulte créatif est un enfant qui a survécu ?!

Et bien sur nous allons continuer à le faire, un peu comme le collaboratif, plus de 10 ans que nous en parlons, 10 ans que nous l’appliquons et même en dehors de notre activité professionnelle.

Événements

Tout cela pour vous parler d’un évènement que nous ne manquons jamais et qui cette année à lieu à Bordeaux et que nous en sommes RAVIS ! Il s’agit d’Agile Games France 2015, évènement sur 2 jours durant lequel nous allons partager, échanger, rire, construire, apprendre, surprendre, mobiliser et enfin actionner auprès des personnes les plus importantes et que nous souhaitons sensibiliser : tous ceux qui sont ouverts au « jeu » et ils ont tout à y gagner.

Notez aussi dans vos agendas que début mars aura lieu le premier ScrumWine de 2015 et cette soirée sera centrée sur l’apprentissage et les jeux.

Alors on joue ensemble bientôt ?

Découvrez :

Source photo : legoseriousplay.ro

3 réponses sur “Tu ne joues pas ? Alors tu es mort !”

  1. Salut,

    OUhhhh, que ça fait du bien ce genre d’article :o)
    Mais bien sûr que la force du jeu est un vecteur incroyable pour faire passer des messages, apprendre, prendre du plaisir…doit-on s’interdire ça dans le milieu de l’entreprise ?
    Comme vous, nous sommes convaincu des bienfaits des jeux sérieux, il n’y a qu’à voir la gamification dans les applications mobile…les jeux sont partout et tant mieux.
    Nous avons écrit une série de jeux pour démarrer une réunion dans les meilleurs d’articles, sans faire de publicité gratuite, je pense que cela complète bien cet article
    http://www.lifeisaseriousgame.com/icebreaker-jeux-reunion-apprendre-se-connaitre/
    http://www.lifeisaseriousgame.com/icebreakers-demarrer-reunion-passer-en-mode-creatif/
    http://www.lifeisaseriousgame.com/icebreakers-jeux-demarrer-reunion-faire-passer-messages/
    http://www.lifeisaseriousgame.com/icebreaker-demarrer-reunion-jauger-public/
    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *