Sortez de la Caverne !

La Caverne de Platon…*

Dans une demeure souterraine, en forme de caverne, des hommes sont enchaînés. Ne nous ressemblent-ils pas ? Ils n’ont jamais vu directement la lumière du jour, dont ils ne connaissent que le faible rayonnement qui parvient à pénétrer jusqu’à eux. Des choses et d’eux-mêmes, ils ne connaissent que les ombres projetées sur les murs de leur caverne par un feu allumé derrière eux. Des sons, ils ne connaissent que les échos.

Que l’un d’entre eux soit libéré de force de ses chaînes et soit accompagné vers la sortie, il sera d’abord cruellement ébloui par une lumière qu’il n’a pas l’habitude de supporter. Il souffrira de tous les changements. Il résistera et ne parviendra pas à percevoir ce que l’on veut lui montrer. Alors, Ne voudra-t-il pas revenir à sa situation antérieure ? S’il persiste, il s’accoutumera. Il pourra voir le monde dans sa réalité. Prenant conscience de sa condition antérieure, ce n’est qu’en se faisant violence qu’il retournera auprès de ses semblables. Mais ceux-ci, incapables d’imaginer ce qui lui est arrivé, le recevront très mal et refuseront de le croire : ne le tueront-ils pas ?

La caverne symbolise le monde sensible où les hommes vivent et pensent accéder à la vérité par leurs sens. Mais cette vie ne serait qu’illusion. Le philosophe vient en témoigner par une interrogation permanente, ce qui lui permet d’accéder à l’acquisition des connaissances associées au monde des idées comme le prisonnier de la caverne accède à la réalité qui nous est habituelle. Mais lorsqu’il s’évertue à partager son expérience à ses contemporains, il se heurte à leur incompréhension conjuguée à l’hostilité des personnes bousculées dans le confort (illusoire) de leurs habitudes.

* Source Wikipedia

L’inconnu n’est pas forcément négatif ou hostile, dangereux ou inaccessible, si l’on se donne les moyens… de sortir de la caverne. Le monde est différent, la réalité aussi…  prêt à sortir de Votre Caverne ?

Credit Photo Treyvoni

L’accompagnement à la portée de tous

Aujourd’hui l’accompagnement est à la portée de tous.

Inutile de se laisser aller à penser que l’on va en prendre pour quelques années et au passage, quelques milliers d’euros.

A tout moment de notre vie, nous pouvons être confrontés à des situations inconfortables, ou qui nous dépassent parfois, et auxquelles nous ne savons pas répondre, nous ne sommes que des hommes (et des femmes aussi) après tout !

Alors sans parler d’accompagnement « low-cost », ou encore de « coaching express », envisager de faire appel à quelqu’un dont le métier est l’accompagnement et le conseil, peut être envisagé comme une première action pour résoudre notre problématique, quelle qu’elle soit, et sans engagement dans la durée (chacun est libre de décider de ce qui est bon pour lui).

L’action la plus difficile réside certainement dans le choix de la personne : il faut trouver LA bonne, celle qui saura nous donner ce que nous venons chercher, et ce n’est pas la solution du problème, mais l’accompagnement dans la recherche de cette solution ! un proverbe de Conficius dit « quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson » ceci devrait pouvoir vous guider dans votre choix, gare aux solutions toutes prêtes…

Comme je le dis depuis toujours, le travail, la collaboration se fait à deux, et ne peut fonctionner que comme cela, et c’est cette notion de collaboration qui fait la différence.

Une demande d’information ? un renseignement ? Contactez moi.

Isabel

06.83.42.65.70

Vos commentaires sont les bienvenus.

Credit Photo gabivali


Nouvelle Prestation

La cabinet s’est doté d’un nouvel outil d’accompagnement et de connaissance de soi ! Il s’agit des outils d’analyses comportementales Ensize.

Ensize est un outil d’analyse des comportements des personnes sur le principe du modèle DISC, son concepteur William Moulton Marston, psychologue et inventeur, défini la perception de l’environnement d’une personne à partir du contexte dans lequel elle évolue (le contexte, les autres) et plus concrètement c’est la manière dont nos émotions profondes vont nous faire nous comporter dans les situations quotidiennes.

Bien entendu, je l’ai essayé et approuvé ! C’est un excellent outil pour partir à la découverte de soi, connaître ses forces motrices, l’environnement avec lequel nous sommes le plus à l’aise et notre propre mode de fonctionnement…

Il ne s’agit ni d’ un test psychologique ni d’un test de performance, il n’y a pas de bons ou de mauvais profils.

L’analyse met en relief les sentiments et les types de comportements. Elle ne donne pas d’indications sur les valeurs, l’intelligence, la compétence, l’expérience, etc.

C’est un outil de réflexion qui permet de mieux se connaître, mieux se comprendre, ainsi que les autres !

Les rapports d’analyses sont très complets, et ses résultats sont considérables en matière de développement personnel.

Les tarifs, contrairement aux analyses du même type proposées par les concurrents Ensize, restent abordables et convenables , je mettrai très bientôt les tarifs en ligne sur le site. D’ici là si vous êtes intéressé(e) par ces analyses, contactez-moi !

La Métaphore du Marteau

MarteauVoici une petite anecdote que je souhaite partager ici avec vous et qui résume assez bien et en un seul exemple la complexité des métiers de l’accompagnement et du conseil :

« Un plombier est appelé pour un panne de chaudière : il a trouvé une valve coincée, l’a dégagée d’un coup de marteau, la remet en service et a envoyé une facture à son client de 100 euros. Le client s’est plaint de ce coût qu’il juge excessif pour un simple coup de marteau et a demandé une facture détaillée… Le plombier lui répondu comme suit : Frapper la chaudière avec un coup de marteau : 1 euro. Savoir où frapper : 99 euros. »

L’accompagnement des personnes et des organisations n’est possible que par la connaissance, la pratique et la compréhension du facteur humain…

Credit Photo Sundstrom

Une société malade ?

Notre France va mal, et le « marché de la déprime » est en plein essor (thérapies, analyses, médicaments, psy, sophrologie,etc…) pas évident pour moi d’être objective, compte tenu de mon statut, mais je vais tout de même essayer de le rester.

Un chiffre vient encore une fois noircir le tableau : notre pays est le premier consommateur  de psychotropes et antidépresseurs, ce qui ouvre la porte à toutes les alternatives en matière de santé physique et mentale. Et c’est là qu’il faut tirer la sonnette d’alarme ! Faut-il promouvoir un état de bien-être total ? celui-ci est il possible ? envisageable ? à chacun de trouver sa réponse, rappelons tout de même que c’est justement dans des situations difficiles et inconfortables que l’on va souvent accoucher de la solution, faire renaître l’espoir et croire de nouveau que c’est possible : possible de dépasser cette situation qui nous fait souffrir, possible de trouver des ressources en nous qui vont nous faire avancer…

D’un côté on nous incite à lever le pied en matière de prise de psychotropes et compagnie, on nous dit qu’il y a d’autres alternatives, comme les médecines douces, les thérapies brèves etc… et de l’autre on nous dit de nous méfier, des charlatans, des marchands de bien-être, des vendeurs de miracles ! Il faudrait, pour accéder à un mieux-être, trouver nous même un juste milieu, mais lequel ? mais comment ?? Sommes-nous dupes ? Elles ne sont pas nombreuses, ces personnes qui ont atteint un niveau de conscience si élevée qu’elles seules peuvent effectivement parler de connaissance du bien-être complet, car pour parvenir à ce niveau, elles ont du accéder à un détachement total pour pouvoir se changer, se transformer, et peu de gens sont prêts à cela car nous sommes dans un monde matérialiste, nous assistons à des rivalités économiques, de nos jours pour être « accepter » il faut être rentable, compétitif et sérieux, tout cela souvent au détriment de notre bien-être justement, de notre famille, de notre vraie vie, car c’est souvent cela qu’on oublie : notre vraie vie.

Heureusement, il existe bien entendu des solutions, et je me permets ici un brin d’humour puisque le sujet est grave,  un proverbe Shadock dit « s’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème ! » alors sachez vous écouter, sachez vous entourer, sachez vous faire accompagner et trouvez VOTRE solution et le support de votre solution, et pour ce faire, penser à faire appel à ce qui est en vous et que personne ne pourra jamais s’approprier : votre libre-arbitre, autrement dit votre capacité à juger librement…

altohumano, révélez-vous

DES QUE L’ON SE POSE des questions liées à l’humain, au développement personnel, à la communication, aux échanges, on trouve sur Internet et ailleurs de nombreuses informations et propositions.

altohumano.org veut être une lieu de partage des connaissances et des expériences, dans les domaines d’expertise des professionnels de l’accompagnement et du développement personnel qui interviennent avec altohumano pour des particuliers ou des organisations (entreprises, collectivités, associations…).

Un site humain pour informer, partager, échanger, découvrir et se découvrir !

Un site qui accueillera vos contributions avec plaisir !