C’est OK, les Positions de Vie

Le concept de Positions de Vie est un des concepts d’Analyse Transactionnelle (très largement utilisé en communication et coaching) à travers lequel on prend conscience de notre légitimité (au sens large) à exister.

En effet, Eric BERNE, fondateur de l’Analyse Transactionnelle, part du principe que nous naissons tous « OK » c’est-à-dire que nous avons une valeur ou une qualité intrinsèque, d’être dignes d’être sur terre. Il dit que nous naissons  tous « prince et princesse ». C’est une vision philosophique de la vie, un postulat, une « croyance ».

Eric ERIKSON parle quant à lui de « confiance fondamentale ». Par conséquent nous pouvons donc affirmer que la Position de Vie est « la valeur que je m’accorde face à l’autre et que j’accorde à l’autre face à moi « . C’est le sentiment d’être ou non quelqu’un de bien, sentiment qui s’implante très tôt.

Il existe la position de Vie Existentielle qui se manifeste dans les pensées, croyances et sentiments (et donc n’est pas observable et appartient au champ de la thérapie) et la Position de Vie Sociale, qui elle se manifeste dans les comportements et est donc observable.

La Position de Vie existentielle n’est pas obligatoirement identique à la Position de Vie sociale.

Par exemple : une personne peut adopter une position haute vis à vis de son équipe et de ses collaborateurs, se montrer despote ou intransigeant (on dit alors qu’il est OK+/OK-) et au contraire se montrer totalement différent dans un contexte familial, par exemple envers son épouse (ou son époux) et ses enfants, parce qu’il ne trouve pas vraiment sa place dans l’organisation de la famille, ou peut-être parce qu’il se sent délaissé (on dit alors qu’il est OK-/OK+).

En tout état de cause, personne n’y échappe car elle la Position de Vie correspond à une soif fondamentale, appelée « la soif de position ». Cette soif est le besoin indispensable de l’enfant puis ensuite de l’adulte de se comparer aux autres pour se positionner en termes de valeur.

ERNST est un auteur comportementaliste qui a analysé et schématisé les Positions de Vie sociales. Son schéma porte le nom d’ « OK Corral » qui distingue en fonction des différentes Positions de Vie le résultat comportemental de base ou l’opération sociale qu’elles induisent.

Que signifient finalement ces combinaisons d’OK ?

OK+(je suis ok) / OK+ (vous [le monde, les autres] êtes ok) : Je vais de l’avant avec l’autre, la dynamique est celle de la collaboration, et l’attitude est « saine ».

OK- (je ne suis pas ok) / OK+(vous [le monde, es autres] êtes ok) : Je vais fuir l’autre, la dynamique est celle de l’évitement, et l’attitude est dépressive.

OK+ (je suis ok) / OK- (vous [le monde, les autres] n’êtes pas ok) : Je vais me débarrasser de l’autre, la dynamique est plutôt agressive, l’attitude plutôt « égoïste » (puisque je vais d’abord tenir compte de moi-même).

OK- (je ne suis pas ok) / OK- (vous [le monde, les autres] n’êtes pas ok) : Je vais rester dans l’impasse, la dynamique est futile, et l’attitude désinvolte.

Prenez conscience de l’importance et l’impact de ce concept dans la vie, par exemple lors d’un entretien d’embauche ou de recrutement, n’est-il pas essentiel, voire fondamental, de rester dans une position OK+/OK+ et donc disposer du comportement qui en découle ? J’ai de la valeur, l’autre aussi ! Approfondir et développer l’estime de soi, ou la confiance en soi,  permet l’acquisition de cette position de vie sociale… si toutefois elle venait à manquer.

Credit Photo Emitea

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *