Sophrologie et stress

Le stress… mot devenu familier, et employé couramment dans le langage de chacun de nous. Et oui de nos jours tout le monde est stressé, hommes, femmes et même les enfants !

Alors nous l’aurons tous compris, « techniquement » le stress est une réponse (non adaptée) de l’organisme face à ce qu’il considère comme une agression extérieure. Et des sources potentielles d’agression, nous en avons beaucoup, que cela soit au bureau, en famille, mais aussi en voiture, dans le métro et même en vacances  !

Pour aller au fond du stress, celui-ci vient du mot latin « stringere » qui signifie serrer, resserrer, en vieux français cela donne « estresse : étroitesse », de nos jours, le terme anglais stress signifie « pression, oppression ».

Certaines manifestations physiologiques (du stress) peuvent être moteurs, mais ne sont pas applicables en permanence ! D’autres sont très nocives… D’où l’importance d’identifier nos propres signes de stress et en tenir compte, savoir aussi les repérer chez un proche, un collègue, pour pouvoir agir le plus tôt possible. Le stress peut parfois se révéler être l’arbre qui cache la forêt. Mais pas de panique ! tout d’abord, dès les premiers symptômes, bougez, ayez des activités toniques et vivifiantes (si possible), respirez profondément, aérez-vous, pensez à des images positives (cela peut être des situations heureuses que vous avez vécues, un paysage agréable…) ainsi vous allez évacuer les tensions, et revoir la situation autrement et dans de meilleures conditions.

Dans la bataille contre le stress, la sophrologie est un outil extraordinaire, car elle permet de travailler sur les émotions, le ressenti. La sophrologie sert à mobiliser le processus stress, et à évacuer les manifestations. Elle permet à l’individu de rétablir un équilibre entre le corps et l’esprit. La sophrologie s’inscrit dans la réalité du moment précis. Bien entendu, il ne s’agit en aucun de nier ou refuser ce qui se passe dans un moment précis, mais de trouver en soi les ressources nécessaires pour pouvoir transformer ce qui peut être vécu comme négatif,  sans le subir. La sophrologie permet d’arriver à une meilleure connaissance de soi, elle nous fait découvrir des trésors de notre personnalité, enfouis au fin fond de nous mêmes…

Et je terminerai en recommandant de renforcer un comportement positif et voulu, maintenant ! Dès l’instant où vous décidez de réagir positivement, sereinement… face à une situation qui jusqu’à maintenant vous gênait, vous frustrait, vous allez renforcer cette attitude positive et la généraliser à tous les domaines. Et rappelez-vous que nos comportements n’ont rien à voir avec nos compétences, mais tout à voir avec notre état d’esprit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *